Etre un pèlerin, c’est respecter les autres :

  • Vous respecterez les règles décrites dans les chartes à l’usage des pèlerins et des randonneurs.
  • Vous n’oublierez jamais d’être courtois et respectueux avec toutes les personnes rencontrées.
  • Vous accepterez ce qu’on vous propose et ne formulerez pas d’exigence.
  • Vous penserez à téléphoner pour réserver ou annuler un hébergement.
  • Vous veillerez à vous intégrer dans la famille d’accueil sans provoquer de gêne.
  • Pour votre hébergement et votre nourriture, vous vous acquitterez des sommes dues : libre participation (donativo) ne veut pas dire gratuité. La contribution peut être généreuse, en argent ou en nature (aide aux hospitaliers, à la bonne tenue du refuge).

Etre un pèlerin, c’est respecter son environnement :

  • Vous respecterez les lieux d’accueil et les usages correspondants.
  • Vous ne laisserez aucun déchet derrière vous et éviterez toute nuisance sonore susceptible de déranger.
  • Pour vos besoins naturels, vous vous éloignerez du chemin et vous mettrez à l’abri des regards ; vous cacherez étrons et papiers sous une pierre, un peu de terre, de gravillons ou une plaque de mousse.

 

La crédencial est un document nominatif qui représente pour les hébergeants ou prestataires de service rencontrés pendant le pèlerinage une garantie du statut de pèlerin de la personne détentrice. Sa présentation est obligatoire pour être accueilli dans un hébergement pèlerin ou un accueil familial en France et en Espagne. Ce document ne donne aucun droit au pèlerin qui sera reconnaissant de pouvoir bénéficier des installations et du matériel mis à sa disposition, si modestes soient-ils, ainsi que du dévouement des personnes.

Lorsque ce document est remis à une personne, celle-ci s’engage moralement  à respecter les règles de vie et de comportement du pèlerin, à effectuer son voyage en conformité avec l’Esprit du Chemin, fondé sur la fraternité, la solidarité, la tolérance, l’humilité et le respect des convictions de chacun.